Trouver un job en Australie avec un WHV

Vous êtes en Australie avec un Working Holiday Visa et vous souhaitez renflouer vos comptes ? Comment trouver un job et quelles sont les démarches à suivre, on vous dit tout.

Si vous êtes en Australie avec un Working Holiday Visa vous serez surement amenés à travailler, sauf si vous avez de grosses économies. Avec un faible taux de chômage (environ 5 %), il est facile de trouver un job peu qualifié en Australie. Cela eut être plus compliqué pour trouver un poste qualifié si vous souhaitez rester plus longtemps dans le pays par exemple.

Il est néanmoins essentiel de connaître les démarches à suivre dans vos recherches de travail.

Les démarches à suivre pour pouvoir travailler en Australie

Le TFN (Taxe File Number)

Le TFN est un numéro unique qui vous permet d’être enregistré auprès du bureau des impôts australiens. Il est indispensable pour travailler sur le territoire australien car il doit être communiqué à l’employeur. Ce numéro vous est attribué à vie, vous garderez donc le même si vous revenez en Australie avec un second WHV.

La demande du TFN se fait en ligne sur le site de l’Australian Taxation Office (ATO). C’est une démarche gratuite qui doit être effectuée sur le territoire australien. Après avoir fait votre demande, vous recevrez un  numéro de référence qui vous permettra de travailler en attendant de réceptionner votre TFN définitif qui vous sera envoyé sous 28 jours par voie postale.

La création d’un compte bancaire

Pour travailler en Australie, il est indispensable d’avoir un compte bancaire australien. En effet, si vous donnez votre RIB européen à votre employeur, il y a de fortes chances qu’il vous rie au nez. Cela est simple et relativement rapide. Les seules pièces qui sous seront demandées à l’ouverture du compte sont votre passeport, votre numéro fiscal et éventuellement un justificatif de domicile en Australie. Notez qu’une adresse fixe vous sera également demandée pour vous faire parvenir votre carte bancaire.

Si vous n’êtes pas encore sur le territoire australien et que vous souhaitez prendre de l’avance, certaines banques telles que Westpak permettent d’ouvrir un compte depuis l’étranger directement sur leur site web.

Avoir un numéro de téléphone australien

Il est essentiel que votre futur employeur puisse vous contacter simplement. Trois opérateurs majeurs se partagent le marché australien : Telstra qui couvre la quasi-totalité du réseau du pays, Optus, son principal concurrent et enfin Vodafone , qui bénéficie d’une couverture réseau moins bonne que ses deux concurrents.

Ces trois opérateurs proposent également des cartes prépayées, ce qui est l’option privilégiée des backpackers car sans engagement. La carte SIM coûte environ 2 $, vous choisissez ensuite le montant de la recharge de votre choix qui sera valable pour 30 jours.

Notez que si vous souhaitez beaucoup voyager en Australie, Telstra sera sûrement l’opérateur le plus approprié pour vous car c’est celui qui vous offrira la meilleure couverture dans les endroits reculés, vous trouverez néanmoins toujours des zones sans réseau.

Quels jobs rechercher ?

Si l’Australie offre davantage de possibilités d’emplois comparé à la France, décrocher un poste n’est cependant pas simple pour tout le monde, notamment lorsque l’on ne connaît pas le pays et que la langue ne joue pas forcément en notre faveur.

Le travail en ferme

Nombreux sont les voyageurs qui décident de travailler dans le domaine agricole pour renflouer leurs comptes. C’est en effet un job accessible à tous et qui ne demande aucune qualification, mis à part un anglais correct. Le travail en ferme peut aller du « fruitpicking » (ramassage des fruits) au « packing » (trier et emballer les fruits) en passant par le « thinning » (enlever certains fruits des branches). Le « picking » étant le plus répandu, il s’agit néanmoins d’un travail saisonnier dont les offres dépendent de la période de l’année et des conditions météorologiques.

Orientez vos recherches vers les groupes Facebook de recherche de jobs, sur le site du gouvernement jobsearch.gov.au ou encore sur Gumtree. N’hésitez pas à vous déplacer dans les fermes pour y déposer votre CV, cela fonctionne également très bien. Enfin, soyez surtout très réactifs aux annonces.

Il est important de vérifier l’identité de l’employeur avec d’éviter toute arnaque. L’employeur devrait vous demander votre TFN et votre BSB dès le 1er jour pour pouvoir vous payer. N’acceptez pas le travail au black et gardez toutes vos fiches de paie.

Le bâtiment

Même si vous n’avez aucune qualification, trouver un emploi dans le bâtiment en tant qu’ouvrier (« labourer ») est assez facile à condition d’avoir la White Card, une courte formation qui a pour but de sensibiliser sur les risques potentiels rencontrés sur un chantier. Si vous avez une qualification particulière dans un métier manuel en France, vous pourrez alors vous faire embaucher en tant que maçon, charpentier, couvreur, ou encore plombier qui sont des métiers très recherchés.

Nombreuses sont les usines qui recherchent des travailleurs occasionnels (appelés « casuals ») en passant par des agences d’intérim. Vous les trouverez facilement sur internet avec les mots clés warehouse jobs, recruitment agency etc. Il s’agit souvent d’un travail assez physique avec de lourdes charges à porter d’environ 20 kg à porter. Enfin, ces jobs étant généralement à la périphérie des grandes villes, il est recommandé d’avoir une voiture.

L’hôtellerie et la restauration

C’est le secteur qui recrute le plus de voyageurs en ville. En Australie, vous devez être titulaire du RSA pour pouvoir servir de l’alcool. C’est la seule qualification qui vous sera demandée, même si un peu d’expérience dans le milieu sera très appréciée. Si vous souhaitez postuler dans des restaurants haut de gamme, une connaissance des vins peut également être un atout de taille.

De nombreux sites internet tels que Jobseeker mettent en ligne de nombreuses offres d’emploi pour des jobs de serveurs mais vous pouvez aussi regarder sur des sites d’annonces plus classiques tels que Gumtree ou Seek en utilisant les mots clés waiter/waitress, waiting staff ou encore food and beverage. Encore une fois, postuler sur internet ne suffit pas, munissez vous de vos CV et parcourez les différents quartiers de la ville pour les déposer aux cafés et restaurants.

Au pair

Certains font le choix de vivre chez une famille et de participer à la vie du foyer en s’occupant des enfants et en faisant le ménage, la cuisine etc. Le fait d’être logé et nourri permet de ne pas dépenser un sou dans la vie courante. Les salaires des personnes au pair varient beaucoup selon les moyens financiers de la famille dans laquelle vous êtes, et cela ne permet généralement pas de gagner autant d’argent qu’avec les jobs cités précédemment. Il s’agit néanmoins d’une expérience souvent très enrichissante qui permet d’être en contact avec des australiens locaux et de découvrir leur culture et leur mode de vie.

Il existe beaucoup d’agences postant des annonces d’offres au pair sur internet, mais il y a également de nombreuses offres sur Facebook.  Renseignez-vous un minimum avant de vous lancer avec une famille, les arnaques peuvent exister.

Il est bien-sûr possible de trouver d’autres jobs que ceux présentés ci-dessus, mais ces secteurs sont ceux qui embauchent le plus de touristes.

N’hésitez pas à solliciter la team SydneyFacile pour l’organisation de votre voyage en Australie ou en Nouvelle-Zélande en contactant un membre de l’équipe.

Rejoignez-nous sur Facebook, Instagram et jetez un œil à notre chaîne YouTube pour avoir un aperçu de votre prochaine destination !

A la semaine prochaine pour un nouvel article de blog.

La simplicité, même au bout du monde.

L’équipe SydneyFacile