Le Working Holiday Visa (WHV ou PVT) en Australie

LE WHV ou PVT – CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ

  • Être âgé de 18 à 30 ans à la date du dépôt de la demande de visa.
  • Être titulaire d’un passeport français ou belge en cours de validité.
  • Ne pas avoir déjà participé au Programme Working Holiday en Australie.
  • Être hors d’Australie au moment de la demande.
  • Ne pas être accompagné de personnes à charge.
  • Disposer des ressources financières nécessaires pour subvenir aux besoins au début du séjour : 5 000 AU$ (soit 3,500€).
  • Répondre aux critères de santé requis par l’Immigration Australienne.
  • Disposer d’une assurance (voir assurance WHV Australie) qui vous couvrira durant toute la durée de votre séjour pour le rapatriement et l’ensemble des risques liés à la maladie et l’hospitalisation.

LA PROCÉDURE

  1. Rendez-vous sur le site officiel de l’Immigration Australienne.
  2. Puis aller dans « Visa applicants » et « How to apply ».
  3. Pour remplir votre demande, vous devez d’abord vous créer un « ImmiAccount ».
  4. Remplissez le questionnaire avec soin (temps moyen : 25 min).
  5. A la fin de la procédure, vous recevrez un numéro de transaction : le TRN (Transaction Reference Number). Conservez soigneusement ce numéro.

En cas de réponse favorable, vous recevrez par e-mail un document appelé « Visa Grant Notification Application ».

Une fois cette lettre d’approbation reçue, vous avez jusqu’à 12 mois pour partir en Australie.

Votre visa WHV (PVT) ne prendra effet qu’à partir de votre première entrée sur le territoire Australien.

A noter : votre visa PVT est lié à votre passeport. Si vous êtes amené à changer de passeport avant ou pendant votre séjour, prévenez immédiatement les services de l’Immigration Australienne.

LE DOSSIER DE CANDIDATURE

La plupart du temps et sauf conditions particulières liées à votre situation, aucun justificatif n’est demandé lors de la demande du WHV – Working Holiday Visa pour l’Australie.

Cependant, sachez qu’à tout moment (avant de partir, à l’aéroport ou durant le séjour) ces justificatifs peuvent vous être demandés : relevé de compte bancaire, billet d’avion retour (ou le cas échéant les fonds nécessaires pour l’acheter), certificat d’assurance santé et rapatriement, etc.

Tous les postulants doivent répondre aux critères de santé exigés par l’Immigration Australienne.

Si aucun justificatif n’est requis au moment de postuler, les services d’immigration sont autorisés à vous demander de passer des examens médicaux en fonction de votre profil de candidature tels que : une radio des poumons, un test HIV, un test d’Hépatite B ou C, pour pouvoir faire aboutir votre demande. Les frais d’examens sont à votre charge et ne sont pas compris dans le coût du visa.

Enfin, rappelez-vous qu’il est nécessaire de souscrire à une assurance PVT.

LE PVT AUSTRALIE EN PRATIQUE

  • Lorsque vous recevez votre acceptation de visa, vous avez 12 mois pour partir en Australie et pour débuter votre WHV.
  • Le visa commence lors de votre arrivée en Australie.
  • Le PVT Australie est un visa à entrées multiples, c’est-à-dire que vous pouvez entrer et sortir du pays plusieurs fois pendant la validité de votre visa.
  • Vous pouvez travailler en Australie pendant 12 mois, mais pas plus de 6 mois avec le même employeur (pour les Français et les Belges)
  • Vous pouvez suivre des études pendant 4 mois maximum.
  • Sous certaines conditions, les Français peuvent postuler pour une 2ème année de working holiday visa en Australie.

RENOUVELLEMENT

Il est possible d’étendre votre séjour en Australie jusqu’à une année supplémentaire en postulant pour un second Working Holiday Visa.

Contrairement à la première demande, le renouvellement peut-être effectué à la fois hors d’Australie ou depuis l’Australie.

Ce renouvellement est soumis à des conditions très précises, notamment :

  • Etre âgé entre 18 et 30 ans au moment de la demande.
  • Avoir un passeport en cours de validité.
  • Répondre à certains critères de santé.
  • Avoir travaillé 3 mois au minimum dans les domaines et régions éligibles au renouvellement.

Les emplois éligibles concernent principalement le travail effectué dans des fermes ou exploitations agricoles comme le fruit-picking (cueillette et ramassage de fruits et de légumes), mais aussi le travail réalisé au bénéfice de sites et régions touchés par des catastrophes naturelles, comme pour les inondations du Queensland survenues début 2011.