Les 7 animaux que vous ne verrez qu’en Australie !

On avait déjà fait un article il y a quelques semaines sur ces créatures incroyables qu’abritait la Nouvelle-Zélande. Eh bien pas de raison! Aujourd’hui nous avons décidé de parler des animaux d’Australie : mignons ou pas, il y en a pour tous les goûts… On vous laisse juger !

Commençons sans surprise par le Kangourou…

Pour la petite histoire, le Kangourou fait partie de la famille des macropodidés. Et saviez-vous qu’il existait plus de 63 espèces vivantes dans cette grande famille ? Oui messieurs, dames, le kangourou ferait donc partie de la famille des wallabys et quokkas. Mais si ces derniers sont cousins, le Kangourou gris, qui est le plus connu, a de vrais frères : le kangourou roux, le kangourou géant et le kangourou antilope. Leurs noms sont assez intuitifs pour qu’on ne vous explique pas à quoi ils ressemblent…

Il existerait environ 50 millions d’espèces dans le pays, soit deux fois le nombre d’habitants !

L’échidné à nez court

Vous l’avez peut-être déjà confondu avec un hérisson, et bien qu’il lui ressemble, ce n’en est pas un !

L’échidné à nez court vit à peu près partout en Australie (et au sud-est de la Nouvelle-Guinée). Ce petit animal si particulier a plusieurs noms. En effet, les Aborigènes lui ont donné un nom différent suivant les régions. Par exemple, les Noongars, une tribu du sud-ouest de l’Australie Occidentale l’appelle Nyingarn. Dans la région au sud-ouest d’Alice Springs, au centre de l’Australie, les Pitjantjatjaras l’appellent tjilkamata ou tjirili du mot tjiriqui qui désigne les épines de l’« herbe porc-épic ». Le mot pourrait aussi signifier « qui marche lentement » et on vous assure, il ne marche pas vite…

Le diable de Tasmanie

On connait tous le célèbre personnage Taz dans les Looney Tunes ! Et ben contrairement à ce qu’on avait pu s’imaginer, le diable de Tasmanie est tout petit. C’est un peu un mélange entre un minuscule ours et un furet à vrai dire… Il tient son nom des Colons Britanniques qui ont été si effrayés par le cri de cette petite créature nocturne, qu’ils l’ont surnommé « The Devil ». Pauvre petite bête !

Le Quokka

N’est-ce pas trop mignon ??? Toujours en train de sourire, le Quokka est certainement l’animal le plus instagramable des animaux d’Australie (connu sous le #quokkaselfie). On le trouve principalement sur l’Île de Rottnest Island, près de Perth. Il y vit souvent en petits groupes afin de se protéger, car en effet l’Homme est son principal prédateur…

Le Dingo

Mi-chien, mi-loup, personne ne s’entend vraiment sur ce que le Dingo est réellement, ni d’où il vient. Il  n’est habituellement approchable que difficilement mais on peut en apercevoir quelques fois dans l’Outback et notamment sur Fraser Island. Le Dingo n’aboie pas, son cri ressemble plutôt à celui d’un loup. Il n’est pas très aimé des touristes et pourtant il craint les Hommes également…

Il est formellement interdit de donner à manger aux Dingos qui pourraient attaquer en prenant peur !

Le Wombat

Quel étonnant petit rongeur : court sur pattes, le Wombat est doté d’une poche ventrale qui s’ouvre à l’arrière de son corps, pour éviter à son bébé d’être importuné par la poussière, les branches ou les obstacles qu’il rencontre en marchant à ras de terre. On le rencontre notamment en Tasmanie. Mais attention, il faut être assez chanceux pour le voir car il ne sort de son terrier que quelques heures pas jour. Il aime aussi bien la forêt que la montagne !

Le Koala

Eh non ! On n’avait pas oublié le Koala, on le réservait juste pour la fin…

Non le Koala n’est pas fainéant ! Mais oui il passe les trois-quarts de sa journée à dormir, à somnoler ou à ingurgiter des feuilles d’eucalyptus… L’animal doit son manque d’entrain légendaire à son régime alimentaire : l’eucalyptus contient en effet de nombreuses toxines et il se révèle très difficile à digérer. Le processus de digestion demande au koala une consommation d’énergie colossale qui l’empêche de courir allégrement d’un eucalyptus à l’autre, à la recherche d’une branche où se percher.

Surtout n’oubliez pas que ce n’est pas la Terre des Hommes. La nature et les animaux sont tout autant à leur place. Respectez nos amis les bêtes ! 😉


Rejoins-nous sur Facebook, Instagram et jette un œil à notre chaîne YouTube pour avoir un aperçu de ta prochaine destination !

A la semaine prochaine pour un nouvel article de blog !

La simplicité, même au bout du monde.

La team SydneyFacile.

Partons complètement à l’Ouest : de Perth à Broome

La Cote Est est la plus célèbre et il faut dire que ça se comprend avec tant de choses à faire ! Mais la Côte Ouest avec ses airs mystérieux et son caractère solitaire, est tout autant magnifique ! Sauvage à souhait, hors du temps, il faut le voir pour le croire. Voici donc quelques petits conseils et étapes à ne pas manquer pour rythmer votre road trip sur la côte Ouest en Australie de la meilleure façon qu’il soit.

Le Désert de Lancelin

Première étape sur la route de Perth à Broome, le désert de Lancelin. Il se situe à 1h30 au nord de Perth et se constitue de dunes de sable blanc à perte de vue ! Vous pourrez parcourir les dunes à pied ou y faire du sandboard (surf des sables) et encore s’éclater avec votre 4×4 (si vous en avez un): l’entrée vous coûtera $12 par véhicule.

Le désert des Pinnacles

Situé dans le Nambung National Park, à environ 20 km de la petite ville de Cervantes, ce désert est composé de sable rouge-orangé et de menhirs naturels formés par des concrétions rocheuses calcaires.  C’est simple, on croirait à un paysage de film de science fiction ! Des chemins balisés vous permettront de faire de petites randonnées. Pensez à votre crème solaire, votre chapeau et à prendre de l’eau !

Kalbarri National Park

Que tous les fans d’Instagram (mais pas que) se rendent à la (très) famous Nature’s Window du Kalbarri National Park ! On est à 90% sûrs que vous l’avez déjà vu en photo quelque part. En effet, cette « fenêtre » naturelle donne sur la gorge de Murchison River depuis des falaises spectaculaires. Vous pourrez également faire des randonnées dans le National Park et vous rendre de cette manière au Z-bend, le second site le plus visité du parc.

Shark Bay

Shark Bay, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, est le point de départ pour découvrir plusieurs sites :

  • Le site d’Hamelin Pool, l’un des rares endroits au monde où il est possible d’observer des stromatolithes (les plus vieux Êtres Humains du Monde)
  • Shell Beach, une immense plage composée de coquillages blancs
  • Little Lagoon, comme son nom l’indique…
  • Eagle Bluff, un endroit parfait pour observer la faune marine

Monkey Mia

Techniquement Monkey Mia fait aussi parti de Shark Bay, et malgré son nom, vous n’y verrez pas des singes mais des dauphins ! Vous pourrez peut-être avoir la chance de les nourrir (sous supervision évidemment), de les touchers et de les admirer

Coral Bay & Ningaloo Reef

Ningaloo Reef est considérée comme la petite sœur de la Grande Barrière de Corail. Elle a pour avantage d’être moins connue et donc plus préservée que celle sur la Côte Est et pour particularité de n’être qu’à quelques mètre de la plage. Vous y verrez donc facilement les coraux et poissons avec un simple masque. Selon la saison, vous pourrez également y admirer dugongs, baleines, raies mantas et requins baleines !

Exmouth

Contrairement à ce qu’on pourrait penser de la Côte Ouest et de son côté sauvage, il y a aussi de l’animation ! Notamment à Exmouth, qui est ce qu’on pourrait comparer à une « station balnéaire ». Vous pourrez y faire du jet ski et même du Flyboard (ou Water Jet Pack), vous savez cet équipement qui vous propulse au dessus de l’eau !

Karijini

Le Karijini National Park est un peu une sorte de joyau. Réputé pour ses falaises vertigineuses, ses criques à l’eau fraîche, ses cascades, une faune et une flore fascinantes, et ses randonnées pour tous les niveaux,  Nous vous recommandons particulièrement Fortescue Falls ou encore Fern Pool. C’est aussi la région d’origine de trois tribus aborigènes, Banyjima, Kurrama et Innawonga, qui considèrent ces terres comme sacrées. Comme pour la plupart des parcs nationaux du Western Australia, l’entrée est accessible pour $12 par véhicule, mais certaines routes ne sont accessibles qu’en 4×4 : le passage par le Visitor Center est donc indispensable, pour récupérer une carte des lieux avec les indications sur les routes accessibles ou non.

Broome

Vous voila arriver à la fin de votre roadtrip et pas d’autre choix que de s’arrêter à la célèbre plage de 22km de long, Cable Beach, plage de sable blanc et eau turquoise. Vous pourrez y faire une balade à dos de chameaux ou encore y découvrir des empreintes de dinosaures à Gantheaume Point.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter l’équipe de SydneyFacile et notamment Léa notre expert Côte Ouest via email : [email protected]


Rejoins-nous sur Facebook, Instagram et jette un œil à notre chaîne YouTube pour avoir un aperçu de ta prochaine destination !

A la semaine prochaine pour un nouvel article de blog !

La simplicité, même au bout du monde.

La team SydneyFacile.